Grèce suite

26 11 2010

Que de choses se sont passées depuis notre dernier post et si peu de temps pour écrire tout ça dans le blog. Depuis quand déjà date le dernier post ? Ah, oui depuis Poséidon. Donc, juste après ce bain vivifiant dans la Méditerranée, nous avons rencontré Guy. Un Français absolument hallucinant. Le véritable épicurien anarchiste vivant dans un camping-car datant d’une autre ère. Cela fait une trentaine d’années qu’il est tombé amoureux de la Grèce et de pas mal de femmes grecques aussi et vie ainsi en Grèce dans son camping-car. Son camping-car est à son image. Quelque chose d’indescriptible.

Comme il avait tous les ingrédients nécessaires, Vana nous y a préparé une de ses carbonara dont elle a le secret. Et c’est entre un groupe électrogène pouvant fournir le courant à une ville comme Athènes, une machine à laver le linge et tout un bric-à-brac indescriptible que nous avons dégusté des succulentes pattes al-dente comme il se doit et bu un petit vin qui ne fait pas mal à la tête. La preuve, nous dit-il, j’en bois un litre et demi tous les soirs !

Puis nous avons parcouru des centaines de kilomètres de côtes, vu une quantité effroyable de vieilles pierres. Nous avons ainsi pas mal lambiné à parcourir tous les doigts du Péloponnèse. Notre casita toujours fidèle, a avalé tous ces milliers de kilomètres sans broncher. Plus de dix mille kilomètres parcourus depuis notre départ d’Antibes, en incluant notre premier tour d’Italie. Mais il en reste beaucoup plus devant nous.

Du coté de Sparte, nous avons rencontré un charmant bonhomme qui dans sa cour distillait du Tsípouro, appelé aussi raki, grappa ou marc de Bourgogne suivant les pays. C’est fièrement qu’il ma fait gouté sa production sortie directement de l’alambic. Du 52 degrés, houa, ça arrrrrache, mais quel parfum !

Puis ce fut Athènes où Vana a même servi de photographe à une bande de Japonais fière de poser devant l’Acropole. Mis à part ses vieilles pierres, Athènes ville tante à cul air est toujours aussi peu intéressante si ce n’est quelques petits quartiers sympas que des musiciens égaillent parfois de leur musique des Balkans. Les halles sont également un endroit fourmillant de vie, une ville dans la ville.

Nous y avons fait la connaissance de Ersi, une artiste esthète et épicurienne comme elle aime à se qualifier et nous sommes resté ainsi trois jours chez elle. Elle est écrivaine, danseuse et professeure de dance. Elle possède une énergie colossale et nous a fait visiter une face cachée d’Athènes invisible des touristes telle cette zone industrielle autour d’une usine à gaz désaffectée, devenue un des quartiers les plus branchés de la capitale. Les cheminées et les cuves ont été décorées et transformées en objets design et le prix de l’immobilier y a aussitôt explosé. Normal me direz vous pour une usine à gaz !

Voilà maintenant nous remontons tranquillement dans le Nord en direction de la Turquie que nous devrions atteindre dans une bonne semaine.

Pour répondre à une question de Jess, oui, j’ai commencé mon bouquin. Déjà une centaine de pages couchées. Mais cela me prend pas mal de temps. De quoi parlera ce bouquin ? De la Méditerranée bien sûr. En images ? Oui bien sûr. Mais le reste étant tout à fait inédit et original, je le garde jalousement secret jusqu’à ce que je trouve un éditeur. Mais, d’expériences je sais que les éditeurs adorent tout ce qui est original et inédit — sinon à quoi serviraient-ils ?

Gros bisous à tous et mille fois merci pour tous vos commentaires qui nous font toujours énormément plaisir même si nous n’avons pas la possibilité de répondre à chacun.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

-p-

Publicités

Actions

Information

6 responses

29 11 2010
Serge

Y en a marre ! On va finir par tous partir si vous continuez à nous faire baver comme ça !
Et ben oui, vous confirmez qu’on n’est pas fait pour bosser et que la vraie vie, vous êtes en train de la mener maintenant. Profitez …
Bon quand vous serez proche d’Istanbul, je vous donnerai l’adresse d’un gars à qui j’ai commandé un tapis tout neuf il y a quelques années. Depuis le temps, suffisamment de voitures ont roulé dessus pour le vieillir et il doit avoir acquis un aspect X1V ème siècle ottoman qui lui donne énormément de valeur. Si vous pouvez me le récupérer ..
Grosses bises

30 11 2010
polo

Coucou Serge,
pas de problème pour le tapis on te le prends au passage, mais l’on risque d’avoir des problèmes car il est interdit de sortir des antiquités.
L’on risque de rester un peu plus longtemps que prévu à Istanbul car notre chauffe-eau/chauffage vient de lâcher et qu’il faut le faire réparer la-bas. L’on en aura pas mal besoin vu qu’il n’y aura plus de camping pendant un bon bout de temps et que l’on risque de sentir un peu le bouc en rentrant en France.

Gros bisous de nous 2

30 11 2010
laborieux

bonsoir Vana et Paulo
Je vois que vous allez vers le Bosphore dans les pas de Mr Loti
je vous envie , vous quittez l’âme méditerranéenne pour l’orientale !
Hammam, musc ,coriandre , musique étourdissante ,beautés voilées et guerriers farouches ! soleil couchant sur les minarets blancs et bleus
opium et gateaux au miel
vent du large et embruns salés
j’espère que vous vous impregnés bien de ses paysages magiques pour nous en restituer par vos récits vos impressions
bisous neigeux et froids d’ Antibes

30 11 2010
laborieux

imprégnez ! biensur
bises

3 12 2010
Chantal , soeur d'Any

salut les balladins , j’espère que le temps est meilleur chez vous car ici ça caille et sans chauffage dans votre maison mobile ( glagla), vous regretteriez votre doux nid antibois ! vos photos et commentaires nous font rêver autant que d’attendre le père noël … en cette fin d’année !!!
où serez vous pour ces fêtes , dans la crèche …
gros bisous à vous deux et bonne continuation .

6 12 2010
vana

Je te rassure nous ne regrettons pas notre doux nid antibois, nos problèmes de chauffage sont résolus et ça tombe bien car du teeshirt nous sommes brutalement passé à l’anorak…
Istanbul a beaucoup changé depuis notre dernière visite (normal 18 ans !!!) mais le ballet des bateaux sur le Bosphore est toujours aussi magique, les turks toujours aussi sympas, Istanbul est vraiment une ville magnifique,
dès que nous avons un peu plus de temps les photos suivront,
gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :