De Carthagène à La Negras

25 10 2011

Après Valence, nous avons un peu lambiné sur la côte espagnole. Le long de ses plages sans fin nous avons pu savourer quelques moments de calme en dehors de l’arrritationne de Valence.

Un petit passage à Carthagène, ville curieuse et néanmoins intéressante. Ici, l’on sent que la crise est passée et continue. Témoin ces immeubles dont ne reste debout que la façade classée, mais dont personne ne peut payer la restauration. Ville bâtie autour de collines au bas desquelles des immeubles font ce qu’ils peuvent pour les dépasser. Curieux également ces vestiges romains que mangent les constructions tout autour et ces veilles constructions complètement dévorées par des promoteurs sans vergogne.

En ce moment, nous sommes au parc naturel du Cabo de Gata-Nijar magnifiquement conservé du béton avec son petit village de pêcheur La Negras qui doit son nom au rocher noir faisant penser au visage d’une femme.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Actions

Information

5 responses

25 10 2011
chantal

coucou , comme ça fait du bien de vous voir en tenue légère ! car ici , vent et cette nuit pluie !
grâce à vous , je découvre des jolies endroits même si la crise laisse du gachis .
continuez à nous faire rêver , je vous embrasse très fort .

25 10 2011
Any

ah ben voila ! enfin les chercheurs de rêves nous donnent de leurs nouvelles ! Mon moral remonte après une journée sous la pluie ! Très étrange cette ville de Carthagène . Avec ce mélange brutal de moderne et de très classique ,on a l’impression de regarder une ville éclatée et recomposée dans le désordre à la va vite .
Gros bisous

26 10 2011
polo

Coucou Any,

oui c’est bien vu. C’est curieux car c’est exactement le sentiment que l’on eu dans cette ville étrange. A bientôt pour de nouvelles aventures.
Gros Bisous.

27 10 2011
karinette

Salut les amis !!
Que c’est bon de voyager devant son ordi, bien chaud et en vacances pour une semaine,quelle passionnante aventure de se hisser jusqu’au frigo, et découvrir son petit tournedos qui vous aguiche la papille qui frétille de bonheur….Que c’est beau l’odyssée d’une vie ordinaire,bref je vous adore car vous enjolivez mon quotidien,avec vos yeux , vos plumes et vos pinceaux.
Bon je file ya un boeuf qui m’attends !!ah Amour quand tu nous tiens…
Bisous saignants et un joyeux anniversaire au fringant Paulo !!!
Karinette

29 10 2011
polo

Merci Karinette pour cette gentille pensée et bon bœuf.
Big bisous.
Polo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :