Un petit conte pour Noël

24 12 2012

Voici pour Noël, en cadeau à tous les fidèles lecteurs, un petit conte plein d’espoir…

Joyeux Noël à tous.

L’arbre

« Aie, fit l’arbre lorsque les dents de la tronçonneuse entamèrent l’écorce. Mais ! Que faites-vous là ?

– Je suis là pour t’abattre, déclara l’homme à la tronçonneuse.

– Mais pourquoi m’abattre ? s’étonna l’arbre.

– Tu as poussé trop près de la route, expliqua l’homme. Je dois t’abattre.

– Mais j’été là bien avant la route, s’étonna l’arbre.

– Tu es un danger pour les voitures, je dois t’abattre.

– Mais j’étais là bien avant qu’il n’y ait des voitures et de plus je n’ai jamais fait de mal à un véhicule.

– Ha ! s’emporta l’homme, ce sont les ordres et ne discute point, c’est ainsi !

– Mes les ordres de qui ? demanda l’arbre.

– D’en haut, fit l’homme en pointant un doigt vers le Ciel tout en levant le menton dans un léger mouvement de garde-à-vous. »

L’arbre regarda en haut, la gorge serrée. Il n’y vit personne. Il n’y a personne là-haut à qui parler, se dit-il désespéré.

La tronçonneuse s’arrêta de tourner. Elle n’avait pas le cœur de continuer en voyant la tristesse de l’arbre.

« Comment s’appelle-t-il ? continua l’arbre.

– Qui ?

– Ben, celui là-haut qui donne des ordres.

– Je ne sais pas, on ne l’a jamais vu. D’ailleurs, il habite très loin. Il ne vient jamais ici, expliqua l’homme à la tronçonneuse tout en essayant de la refaire démarrer. On reçoit les ordres d’en haut. Ça nous suffit.

– Mais comment sait-il qu’il faut m’abattre ?

– On lui a envoyé des rapports épais comme ça, dit l’homme en écartant ses mains l’une de l’autre d’un bon demi-mètre tout en tenant la tronçonneuse d’une seule main. C’est une personne très importante. »

L’homme commençait à s’énerver en essayant de démarrer sa tronçonneuse qui ne voulait plus rien savoir. Des gouttes de sueur perlaient déjà sur son front malgré l’air vif de décembre. Quelques légers flocons de neige commençaient à tournoyer autour de l’homme.

« Sais-tu que cette nuit c’est Noël dans toutes les maisons ? dit l’arbre en regardant les guirlandes que l’on avait accrochées à ses branches.

– Je le sais bien. C’est bien pour cela que j’aimerais finir mon boulot et rentrer au plus vite faire la fête avec toute ma famille.

– Et me laisser étendu là par terre, tout seul, par une si belle nuit.

– Ben… ben… bredouilla l’homme à la tronçonneuse qui ne tronçonnait plus. »

Des enfants se mirent à faire une ronde autour de l’arbre en chantant des chants de Noël. Tous les oiseaux qui habitaient l’arbre se mirent également à chanter.

L’homme sentit ses yeux se voiler. Ce doit être ces fichus flocons se dit-il en s’essuyant les yeux du revers de la main. Mais il sentit sa gorge se nouer en pensant à l’arbre étendu dans le froid pendant qu’il ferait la fête.

« Si cela ne tenait qu’à moi, je te laisserais debout, mais tu es à deux mètres zéro sept de la route. La consigne veut que tu sois à plus de deux mètres zéro neuf, se justifiait ainsi l’homme.

– Et il faut m’abattre pour deux petits centimètres ?

– Et bien… heu… Je vais faire quelque chose que je n’ai pas le droit de faire normalement, dit l’homme. »

Il prit alors une grosse pioche et donna un grand coup sur la route, ce qui eut pour effet d’abord de faire un grand bruit puis de faire éloigner la route d’une bonne dizaine de centimètres.

« Voilà qui est réglé, fit l’homme en ramassant son matériel. Joyeux Noël.

– Joyeux Noël, fit l’arbre ému en se disant qu’il restait encore quelque humanité dans ce monde et que tout n’était pas perdu face à la stupidité de certains hommes.

– Joyeux Noël, reprirent en chantant les enfants et les oiseaux. »

-p-

Publicités

Actions

Information

7 responses

24 12 2012
DENIS

Bon et joyeux Noel……

24 12 2012
chantal05

très JOYEUX NOËL INDIEN à vous deux !!!

gros gros bisous .

très joli conte mais qui le mettra en pratique ?

24 12 2012
Martine

Un joyeux Noël à vous 2
gros bisous

25 12 2012
polo

Merci à tous.
Passez de bonnes fêtes et que le Père Noël soit généreux.
Gros bisous à tous.

26 12 2012
Jessica Correia

Jolie histoire ! On espère que vous avez passé un bon noël en maillot de bain. Gros bisous à vous deux,

Jess and co.

30 12 2012
zunino

un noél au soleil comme en Argentine,c’est super bisous

1 01 2013
Sillage de Voyage

Merci à tous.

Eh oui, nous avons passé les réveillons dans un petit resto qui avait sorti les tables sur la plage. Les pieds dans le sable, nous avons pu admirer les feux d’artifice qui fusaient de partout, tout en dégustant quelques mets locaux comme de la langouste… Il ne manquait que vous…

Nous vous faisons de gros bisous à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :