À la rencontre des ethnies minoritaires du Vietnam

1 05 2013

Juste un petit post pour vous dire que nous sommes actuellement et pour une dizaine de jours dans les montagnes du nord-est du Vietnam, pas très loin de la frontière chinoise à la rencontre des ethnies minoritaires. Il existe au Vietnam une cinquantaine d’ethnies dites minoritaires, dont certaines ne sont que quelques centaines d’individus. Chaque ethnie parle leur propre langue, porte leur costume, et possède leurs propres coutumes et habitation. La plupart parlent uniquement leur dialecte. Pour l’instant, ces ethnies sont assez épargnées, car l’accès dans ces montagnes est assez difficile, ce qui les protège du tourisme de masse.

Les jeunes enfants sont maintenant (normalement) scolarisés et apprennent le vietnamien. Les jeunes commencent à s’occidentaliser et portent parfois des jeans sous leurs habits traditionnels. Je pense que d’ici quelques années, ces minorités auront disparu pour se fondre dans la masse. C’est toute une richesse qui disparaitra.

Difficile à dire si c’est une bonne chose, vu les conditions moyenâgeuses dans lesquelles ils vivent actuellement. Mais peut-être, ce serait une bonne chose que l’UNESCO classe ces ethnies patrimoine immatériel de l’humanité pour préserver un peu leur culture.

IMG_6207_BQ_3_web

IMG_6373_BQ_3_web

IMG_6356_BQ_2_web

IMG_6369_BQ_web

IMG_6163_BQ_web

Publicités

Actions

Information

4 responses

1 05 2013
chantal05

hello , ça nous replonge vraiment en arrière mais c’est vrai qu’il faut les protégés ; s’il n’y a aucune richesse dans le sous sol , ça n’intéresse personne , là est le problème ! que ces gens sont beaux rayonnants de vie , la simplicité est le véritable bonheur alors qu’ici : on jette à la pelle .
vraiment vous êtes des explorateurs , bravo !!!
je vous embrasse bien fort et prenez soin de vous , et merci !

9 05 2013
Sillage de Voyage

Merci Chantal pour tes commentaires qui nous font toujours énormément plaisirs. Nous voilà revenus de nos 10 jours dans les montagnes. Ce fut extraordinaire, autant pour les paysages que pour les rencontres. Je vais essayer de vous raconter tout ça, mais difficile de rendre l’émotion.
Bisous.

6 05 2013
anybal2

J’ai oublié de laisser un commentaire !!
Tres beau reportage , avez vous rencontrés d’autres occidentaux durant cette étape ? Avez vous pu « discuter » avec eux ?
Sont ils contents de rencontrer des « étrangers »
Bravo encore pour cette étape ethnique !
Bisous

9 05 2013
Sillage de Voyage

Coucou Any.

Merci pour le compliment.
Selon les endroits, il y a quelques touristes occidentaux qui s’aventurent, mais l’on peut rester une journée entière sans en rencontrer un seul. Difficile de dire ce que pensent les habitants des montagnes, car ils ne parlent que leur dialecte. Nous étions avec notre chauffeur qui parle le vietnamien et ne pouvait dialoguer avec la plupart des ethnies sauf certaines qui maintenant sont scolarisées. Ce qui est curieux c’est que normalement les ethnies minoritaires sont les seuls à avoir accès à l’école gratuite (les autres Vietnamiens paient pour aller à l’école ; curieux tout de même pour un pays communiste), mais la plupart des enfants ne vont pas à l’école, car ils doivent aider aux champs et garder les bestiaux.
L’impression qu’ils donnent c’est qu’ils paraissent plutôt intimider de nous voir. Même les enfants curieusement restent là sans bouger à nous regarder sans rien réclamer. Voilà, j’aimerais développer un peu plus notre aventure dans les montagnes si je trouve un peu de temps.
Gros bisous et à très bientôt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :