Premier livre de Sillage de Voyage

11 09 2012

Le premier livre de Sillage de Voyage est enfin paru ! Ce premier carnet de voyage retrace le début de notre épopée à travers la planète et est entièrement consacré à l’Italie.

Huit exemplaires numérotés, dédicacés et signés seront tirés et offerts aux plus fidèles lecteurs de notre blog.

En attendant de l’avoir entre les mains, vous pouvez déjà le feuilleter en cliquant sur l’image ci-dessous.

Les Carnets de Voyage de Sillage de Voyage - Livre 1

Acheter le livre





Aquarelles d’Italie

30 06 2012

Un petit retour en arrière : il y a tout juste deux ans, nous commencions nos sillages de voyage avec comme premier pays sillonné, l’Italie.

Voici donc deux nouvelles aquarelles de Vana.

La d'Iseo

 

 

Isola Bella





Coucou nous revoilà…

25 09 2010

Nous revoilà de retour sur le blog après ce silence dû surtout à l’impossibilité de trouver une connexion Internet valable ou même un Internet café.

Depuis Vérone, il y a eu Padoue, Trévise, Udine, Grado, Trieste et nous voici maintenant en Slovénie, sur la côte Slovène, un bien petit bout de côte. Pour une fois, je commencerai par la fin et je vous parlerai de notre arrivée en Slovénie.

La côte Slovène

En Slovénie, nous avons été accueillis par la pluie et aussi par la plus gentille personne qui soit, Anica, une Slovène parlant un français parfait dont l’humour est assez délicieux, qui a tenu a nous faire visiter l’intégralité de la côte de son pays. En quelques heures, Anica nous a dévoilé les petits endroits typiques de la côte Slovène, allant du clinquant Portoroz, « notre Saint-Tropez » me dit Anica d’un petit sourire qui en dit long, jusqu’aux sauvages salines, classées zone protégée, en passant par le pittoresque village de Piran et par Koper le seul port de commerce de la Slovénie.

« Vous avez visité Trieste au moins ? » me fait-elle en levant un sourcil, « Pour moi » continu-t-elle « la piazza Unita d’Italia est la plus belle place d’Italie. Les filles aussi y sont les plus belles d’Italie. Sans doute le brassage des peuples !»

« Voilà ! » nous dit-elle « vous connaissait maintenant toute la côte slovène qui fait 2 centimètres par habitant ! ».

C’est la première fois, et sans doute la dernière, que l’on nous fait visiter toute la côte d’un pays avec une telle gentillesse. Merci Anica.

-p-

Trieste

Udine

Trévise

Padoue

Le dimanche à Padoue c’est la messe. On se presse du monde entier pour venir prier Saint Antoine celui qui en étendant les bras relia le ciel à terre. Ici, dès le matin, la basilique affiche complet.

Le dimanche, quand ils ne vont pas à la messe, les Italiens adorent sortir leur vieille voiture de collection. Et tous les dimanches, c’est des défilés d’automobiles anciennes à tel point que parfois l’on se croirait retourné une cinquantaine d’années en arrière.

Et voilà, c’est fini pour cette fois.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

-p-





Vérone

19 09 2010

On vient du monde entier à Vérone non pour voir le gigantesque amphithéâtre romain,

les grandes places aux magnifiques monuments

ou les belles demeures typiques.

Non, on y vient du Japon, de Nouvelle-Zélande et de plus loin encore pour y voir un tout petit balcon et pour laisser quelques graffitis sur un mur juste à coté.

Nous sommes donc allé voir ce qui déplace les foules sentimentales et nous avons vu la Juliette sur son balcon, le vrai parait-il. Pendant que son Roméo d’amoureux photographie sa belle avec son dernier numérique 33 Mpixels, vidéo 1080p et double stabilisateurs, défibrillateur et contrôle de trajectoire intégré. C’est bien plus fun et tellement plus romantique pour épater sa belle qu’une vulgaire mandoline.

Que l’on soit baba-cool ou fashion-victim, il est absolument vital d’immortaliser sa flamme sur les murs du porche qui mène à la fameuse cour. Ce porche même qui voyait passer l’amant, son instrument déjà vibrant à la main. Donc, tous les amoureux du monde se doivent d’y laisser une trace.

-p-





Quelques photos des lacs…

16 09 2010

La festa de Santa Croce

Le lac d’Iseo

Le lac de Pusiano

Le lac de Come

Le lac Majeur






Que de lacs, que de lacs!

16 09 2010

Après le lac d’Orta, nous avons passé deux jours au bord du lac Majeur, puis le lac de Come, le lac di Pusianio où nous avons passé la nuit seuls au bord du lac, magique ! Et nous sommes actuellement au bord du lac d’Iseo avant de continuer vers le lac de Garde.

Les lacs italiens sont comme les Italiens, terriblement chaleureux, accueillants et sympathiques, mais ils aiment à se la jouer. Certains se donnent des airs de fjords norvégiens ou de Côte d’Azur ou encore de baie d’Along.

En passant, nous avons visité Bergame. Bergame, il y a la ville basse et il y a la ville haute. Bergame haute c’est haut ! Mais c’est beau ! Bon on redescend.

Sur le lac d’Iseo où nous sommes actuellement, il y a Monte Isola la plus grande île d’Europe sur un lac. Très belle île, rien à voir avec les îles du lac Majeur toutes transformées en parc d’attractions pour touristes qui n’ont plus rien d’authentique. Ici, à Monte Isola ils ont encore gardé toutes leurs traditions. Il pêche encore la sardine du lac -qui n’est pas une sardine soit dit entre nous- qu’ils salent et font ensuite séchées. Délicieuses grillées, mais terriblement salées ! Nous avons ainsi fait tout le tour de l’île à pieds, une bonne douzaine de kilomètres tout de même en monte et calle, en visitant les petits villages au passage. Dans un petit village, nous sommes tombés sur la festa di Santa Crose. Une fête incroyable qui a lieu le 15 septembre une fois tous les 5 ans. Eh oui, nous sommes tombés dessus par hasard. Ce jour-là toutes les rues du village de Carzano sont fleuries de centaines de milliers de fleurs. Mais ces fleurs plus vraies que nature ont la particularité d’avoir été réalisées par tous les habitants du village en papier crépon. Une merveille à voir. Notez bien ça dans vos calendriers pour le 15 septembre 2015.

La santa connectionne ici n’étant pas fameuse, les cieux ne sont pas favorables pour l’instant, les images suivront dès que les puissances célestes seront sous de meilleurs hospices.

-p-





Lac d’Orta

13 09 2010

Ce samedi matin, après avoir passé la nuit chez Serge et Maliken, voici le départ pour la grande boucle. Celle qui fait le tour de la Méditerranée. Pour rejoindre la Slovénie nous avons choisi la traversé de l’Italie Nord par la route des lacs, assez paisible en cette saison. Nous profitons tranquillement du doux climat qui règne ici sans trop nous stresser.

Première halte au lac d’Orta. Magnifique petit lac avec sa belle petite île au centre. Le petit village d’Orta San Giulio juste en face de l’île est assez tranquille bien que l’on sente que l’été doit ici être extrêmement animé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.