Du Swaziland au Zululand

22 02 2014

Un petit coup de tampon vite fait sur les passeports et nous voilà chez les Swazis. Nous rentrons par l’ouest, donc par le plateau et nous laissons la capitale qui est sans intérêt pour plonger dans la vallée d’Ezulwini qui est la vallée des Rois chez les Swazis, vallée paisible entre de moyennes montagnes, parsemée de petits villages, de pâturages et de cours d’eau. C’est très vert, on se croirait par moment en Slovénie, si ce n’est la végétation qui est bien africaine, bien que mêlée à des conifères et de grands eucalyptus. La population est d’une grande gentillesse, très souriante, et très fière de ses traditions. J’ai croisé un habitant qui faisait ses courses en costume local dans un mall et un autre habillé à l’européenne mais avec sa peau de léopard autour de la taille : signe de bonne santé et de vigueur chez les Swazis! Et puis ici, il n’y a pas eu d’apartheid, ça se sent et se voit : partout dans les bars et les restaux des tablées mixtes, ça rit et communique ! Nous avons pu balader à pied au milieu des zèbres et des antilopes dans le Milwane Wildlife Sanctuary. Puis dans la vallée de Malkerns, nous avons trouvé un bel endroit décoré d’une façon originale pour passer la nuit. Nous sommes restés trois jours dans ce petit pays sympathique et avons rejoint le Zululand en Afrique du Sud en roulant au milieu de grandes plantations de canne à sucre et d’ananas.

Une envie de voir la mer nous a pris et nous avons traversé le pays zoulou jusqu’à St Lucia et ses airs californiens. Les jardins de la ville à la nuit tombée deviennent des pâturages pour les hippopotames, très nombreux dans le fleuve, et ça pullule aussi de crocodiles sur les berges, il y a des panneaux de mise en garde partout ! Enfin, nous pouvons nous dégourdir un peu les jambes entre la plage du cap Vidal qui est… très très longue et l’Isimangaliso Wetland Park, classé patrimoine mondial, avec ses dunes rouges complètement recouvertes de forêts tropicales, sa mangrove et son lac intérieur. Nous avons joué les parfaits touristes et pris le bateau pour aller voir les hippos de près dans le fleuve, les nombreux oiseaux et les crocos.

Nous nous sommes de nouveau protégés dans la voiture dans le parc d’Hluhluwe-Imfolozi où nous avons croisé des éléphants et des lionnes. Les paysages sont magnifiques avec d’immenses espaces vallonnés de savane et les petits villages zoulous avec leurs cases toutes rondes recouvertes de chaume. Nous atteignons Ulundi et passons la nuit dans un très joli complexe, les propriétaires ont recréé un village zoulou traditionnel, les cases sont bien sûr très modernes à l’intérieur ! La propriétaire est ravie que Polo prenne en photo les chouettes qu’elle a recueillies et le repas sera bien sympathique avec toute la famille. Petite visite (intéressante) au musée du complexe le matin et nous prenons la direction du Golden Gate Highlands National Park pour rejoindre le Lesotho.

Vana

Publicités