Koh Lanta

16 03 2015

Koh Lanta fut un repos bien agréable, nous y sommes restés 15 jours sans nous ennuyer une minute. L’ile est très touristique, mais il est très facile de trouver des criques désertes pour se baigner ou balader dans la jungle sans voir personne et même quand on veut se mêler aux autres touristes les plages sont très longues et on ne se bouscule pas. Nous avons quitté notre bungalow et le pays à regret, mais nous avions décidé de finir notre périple hivernal par le Sri Lanka.

Vana





Escapade en bateau autour de l’ile de Phuket

17 02 2015

Nous voilà à nouveau dans un pays moderne ! De retour en Thaïlande, à Krabi, nous nous reposons quelques jours après notre séjour en Birmanie. Nous avons des nouvelles de notre copain Loupi qui nous propose une virée sur son bateau, et nous voilà partis à Phuket le rejoindre ; le Zephir est mouillé dans la marina de Chalong. C’est un beau catamaran de 47 pieds très confortable. Après avoir fait connaissance d’Arthur, le fils de Loupi, Emma, sa femme et Baptiste, le cousin d’Emma, nous mettons le cap sur l’ile de Koh Racha Yai. Le mouillage est sympa devant la plage, l’eau est turquoise, le sable fin et blanc, les poissons sont multicolores, mais nous ne sommes pas tous seuls ! Dans la journée les bateaux n’arrêtent pas d’emmener les touristes asiatiques faire du snorkeling et ils sont drôles, la plupart ne savent pas nager, ne mettent pas la tête dans l’eau, mais ils sont joyeux d’être là ! Le soir, tout ce beau monde rejoint les ressorts de Phuket.

Le lendemain, nous filons vers Koh Racha Noi plus au sud où le mouillage est vraiment tranquille (nous ne sommes que 2 bateaux dans la baie). Paddle, kayak, snorkeling, baignade et pasta party le soir, car l’ile est totalement déserte et pas de petit restau sur la plage. Après un beau coucher de soleil, nous voyons de nombreux bateaux qui pêchent le calamar au lamparo et illuminent la ligne d’horizon.

Le lendemain, nous retournons sur Ko Racha Yai passer la nuit, puis nous filons mouiller à l’abri de Koh Kaeo Yai, une ile déserte au sud de Phuket pour finir par débarquer à Patong (le Juan-les-Pins de Phuket). Merci à Loupi et Emma pour ces quelques jours de vacances dans nos vacances, nous souhaitons à Zephir et ses passagers un bon vent et un bon séjour dans les iles Andaman.

Vana

 





Chiang Mai, Chiang Rai, Chiang Khong et la frontière laotienne

17 12 2014

Les derniers jours à Chiang Mai nous avons loué un scooteur pour visiter les alentours et notamment le célèbre Wat Phrathat Doi Suthep tenu par des bonzesses. Nous avons aussi pas mal visité la campagne avec ses nombreux cours d’eau et ses cascades, il y a de l’eau partout ici ! Mais tout a une fin et si nous voulons nous rapprocher du Laos il faudrait aller un peu vers le Nord.

Nous prenons un billet de bus pour Chiang Rai et en deux heures dans un bus très luxueux nous y sommes. La ville n’est pas très agréable, mais son marché de nuit est le plus sympa que nous ayons visité avec sa grande place où pour presque rien on peut manger de tout ; nous avons bien aimé les hot pots et les poissons grillés ! De nouveau une location de scooteur pour visiter le White Temple et la Black House et faire également une balade le long de la Kok river où nous trouvons un joli Wat dans une grotte et un énorme bouddha sur un rocher dans la rivière.

Ce matin direction la gare routière où nous prenons un antique bus Mercedes pour Chiang Khong. C’était une ville animée il y a encore un an puisque tous les voyageurs venaient y traverser le Mékong et passer la frontière. Aujourd’hui avec la construction du pont de l’Amitié et le passage au Laos 4 km avant, la ville parait comme endormie. Nous y passons une bonne soirée dans un restaurant… mexicain et notre hôtel devant le Mékong avec le Laos en face.

Ben voilà, nous avons passé le pont ! Nous sommes au Laos ! Les formalités n’ont pas été bien longues, ils ne voulaient pas de nos vieux dollars, mais après réflexion ils les ont acceptés. Premier sentiment : c’est comme en face en plus sale et en beaucoup plus cher ! Cela nous étonne un peu, car le niveau de vie est normalement moins élevé, mais bon les villes frontière sont toujours particulières.

Demain descente du Mékong en bateau jusqu’à Luang Prabang pendant deux jours…

Vana

 





Ayutthaya, Sukhothai et Chiang Mai

9 12 2014

Nous sommes remontés vers le nord en faisant la route historique à l’envers puisque le peuple du Siam était établi d’abord au nord puis au fil du temps les capitales du pays sont descendues vers le sud pour finir actuellement à Bangkok.

Ayutthaya est une petite ville et son centre historique avec de jolies ruines de latérite et de brique est agréable. Nous y sommes arrivés par le train, en 3e classe avec tous les locaux, les marchands ambulants et c’était sympa !

Après trois jours, nous avons pris un bus pour Sukhothai qui est aussi une petite ville tranquille dans un coude de la Yom river, mais le site historique est beaucoup plus grand et impressionnant. Nous l’avons sillonné en scooteur, car loin de la ville et assez vaste surtout si l’on veut voir aussi certaines ruines en dehors du site. Motorisés nous en avons profité pour faire un tour dans la campagne environnante.

De nouveau un bus et nous voilà à Chiang Mai qui est la deuxième ville du pays donc une grande ville, mais agréable avec une bonne ambiance. Puis quand on en a marre du bruit et de la circulation, il y a toujours un Wat magnifique avec un beau jardin autour où se reposer…ou méditer. La vie est facile dans ce pays, tout est simple, les Thaïs sont très amicaux et pas arnaqueurs (…le bouddhisme…), la nourriture est bonne, voire excellente, rien n’est cher, les paysages sont magnifiques, les touristes pas si nombreux finalement, nous comprenons que beaucoup d’Européens viennent s’y installer.

Aujourd’hui, nous avons quitté la ville pour la campagne et les cascades de Mae Sa. Ça fait du bien la verdure et le site (national park quand même !) est vraiment reposant. De plus, tout y est bien organisé, dans de petites échoppes on vous prépare un piquenique à la façon thaïe dans un panier et vous pouvez grignoter tranquille au bord de l’eau d’une des dix petites cascades du lieu.

Vana





Parc naturel de Khao Yai

29 11 2014

Un peu de nature nous fera du bien après une semaine à Bangkok. Direction Pak Chong qui est la ville la plus proche du parc naturel de Khao Yai. C’est l’occasion de tester le bus de ligne avec un trajet pas trop long. Et bien c’est confortable, mais pas trop rapide ! Le lendemain matin, nous partons dans le parc essayer de voir des animaux sauvages avec un guide. Ce n’est pas le Kruger ! Mais nous verrons des singes, de gros oiseaux dont j’ai déjà oublié le nom, et le plus gros scorpion que nous ayons vu ! Le guide a une longue-vue bien pratique pour voir les gibbons à 20 mètres en haut des arbres et prend une photo avec, c’est sympa, car sinon il faut être hyper équipé pour les photographier : ils ne quittent jamais le sommet des arbres. Pas d’éléphants sauvages, dommage!

Vana





Bangkok

25 11 2014

est une ville entre tradition et modernisme, polluée, grouillante, encombrée, mais il fait bon s’y balader. Il y fait chaud : heureusement le bateau sur le fleuve ou les klongs est là pour vous conduire dans la fraicheur où vous voulez (et pour presque rien : 15 baths). Nous ne sommes pas très loin du quartier très touristique de Khao San qu’il faut voir, partagé entre horreur et fascination, tous ces touristes pressés de « faire la Thaïlande » et tous ces Thaïs bien décidés à leurs vendre tout et n’importe quoi. Mais le quartier est central et pratique pour les visites. En une semaine, j’ai l’impression de n’avoir pas vu grand-chose de cette immense cité alors que je l’arpente du matin au soir… mais il y a tellement de choses à voir !!! J’ai vu évidemment les incontournables et bien d’autres choses encore, les photos de Polo vous en donneront une idée.

Vana.