Du Kruger Park à Ethosha Park en passant par Vic Falls

24 01 2014

Nous voilà partis de Joburg avec notre « casita tres », nous avons traversé des plaines avec des vaches et… des plaines avec des vaches… de temps en temps une mine ou une énorme usine… et enfin la savane. Arrivés au Kruger en fin d’après-midi, nous avons dormis au premier camp où une hyène est venue roder au coucher du soleil pour nous mettre dans l’ambiance. Le lendemain nous avons commencé à sillonner les pistes et à s’habituer à scruter la savane, pas besoin de trop s’embêter malgré la végétation dense à cette période de l’année: des animaux il y en a des milliers. Le premier jour, nous avions déjà vu quatre des « big five » : le cinquième nous ne le verrons jamais ! Le léopard n’est pas facile à voir, il y en a peu et il est plutôt nocturne. Nous avons passé une semaine dans le parc et vu beaucoup d’animaux, souvent de très près, et les éléphants de très près… c’est très très impressionnant ! Ce parc est une merveille pour observer la vie sauvage. Tout est parfaitement organisé et bien fait pour les visiteurs mais surtout pour les animaux. Nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer et 1000 kms plus au nord nous sommes sortis du Kruger direction le Zimbabwe. La traversée du nord du Limpopo nous a permis de voir qu’il existait toujours deux Afrique du Sud, nous étions très loin de Joburg !

Le passage de la frontière avec le Zimbabwe nous a pris trois heures ! Beaucoup de bureaux, de paperasserie, de bakchichs, et cher… surtout pour traverser le pays en 24h ! Dommage, car le pays semble assez joli, la population très sympathique et accueillante, mais il n’y a pas d’infrastructures touristiques (deux campings dans tout le pays !). L’endroit touristique c’est les Victoria falls (ils sont là les deux campings !) et ça vaut le coup d’œil. Nous y avons passé le weekend, mais à part les chutes pas grand-chose à faire, la ville n’est pas terrible et le Zimbabwe ne nous laissera pas des souvenirs gastronomiques inoubliables !

Encore une frontière : c’est le Botswana, mais nous ne sommes qu’en transit pour passer la frontière avec la Namibie. Les deux frontières se passent en un quart d’heure chacune, tout est simple et pas de bakchich ! Une nuit au bord du Zambese et nous filons vers l’Okavango. Les distances ici sont impressionnantes (400 kms par jour en moyenne !) mais les routes sont bonnes et toutes droites… facile ! Arrivés dans l’Okavango, Polo s’est pris un petit bain au milieu des hippo et des crocodiles avant d’aller faire un peu de pistes vers la frontière du Botswana pour faire l’extension de notre visa (nous n’avions pas fait gaffe, mais ils ne nous avaient mis que 10 jours !). Avec notre nouveau visa nous partons pour Grootfontein où nous passons une nuit paisible dans le rest camp d’un suisse allemand rigolo qui nous vante tant l’eau du coin que nous changeons toute notre réserve !

Nous arrivons dans Ethosha Park qui est très différent du Kruger. Le paysage est splendide avec cette savane aride à perte de vue et les animaux sont plus faciles à voir… mais de loin ! Nous sommes contents, car nous avons vu des autruches et des flamands qui n’existent pas dans le Kruger. Le parc se visite assez rapidement, car il y a moins de pistes et la partie visiteur n’est pas très étendue, l’organisation et les camps sont moins bien, mais ça vaut le coup de le faire. Nous avons mangé du Koudou grillé au camp où nous avons passé la nuit : un délice !

Nous avons déjà fait 3500 kms, mais que de blablas ! Place aux photos du Kruger et de Vic Falls!

Vana