En voyage, comment consulter les sites Internet censurés par certains pays?

Certains pays comme le Vietnam interdisent l’accès à quelques sites internet tels que Facebook, jugés trop dangereux par le régime en place.

En voyage, comment faire alors pour consulter votre réseau social préféré et rester en contact avec les personnes qui comptent dans votre vie ? En fait, c’est très simple. Voici comment faire et en prime vous allez apprendre des choses intéressantes sur Internet.

Il est assez simple de déjouer les blocages imposés par l’Administration. En effet, le contrôle de l’accès à certains sites est censuré de façon assez primaire. Le gouvernement impose que les serveurs DNS du pays ne délivrent pas les adresses IPs de certains sites. Qu’est-ce veut dire tout ce charabia ? Vous allez comprendre facilement.

Lorsque vous tapez « www.facebook.com » dans le champ d’adresse de votre navigateur Internet préféré, celui-ci n’a aucune idée de comment y accéder. En effet, dans le monde Internet tous les serveurs ont un numéro unique du style « 173.252.110.27 » que l’on appelle adresse IP et il n’est pas possible d’accéder à un site sans connaitre son adresse IP.

Pour faire la concordance entre ces deux types d’adresses, le navigateur va demander à un serveur, que l’on appelle serveur DNS (Domain Name System), de lui traduire le nom du domaine (ex. : http://www.facebook.com) en une adresse IP (ex. : 173.252.110.27).

C’est bien sûr à ce niveau-là que le blocage des sites dits subversifs est effectué : lorsque vous demandez d’adresse IP du site http://www.facebook.com, les serveurs DNS des « pays ennemis d’Internet » répondent que le site est inconnu et votre navigateur est alors bien incapable d’y accéder.

Comment faire alors pour déjouer cette interdiction et consulter sa page Facebook lorsque l’on voyage dans ces pays-là ? En fait, avec Windows c’est assez simple.

Un moyen très simple serait de taper directement 173.252.110.27 à la place de http://www.facebook.com dans votre navigateur internet. Malheureusement, cela ne marche toujours bien du aux liens présents sur la page pouvant être censurés, de plus il vous faudrait mémoriser toutes les adresses IP des sites censurés que vous voudriez accéder. Pour éviter cela, il vous faudra donc passer par un serveur DNS non censuré.

Pour accéder au serveur DNS, le navigateur Internet a besoin de l’adresse IP de ce serveur. Celle-ci est fournie automatiquement par le fournisseur d’accès Internet qui indiquera le serveur DNS généralement le plus proche et toujours situé dans le pays où vous vous trouvez.

Il existe cependant des milliers de serveurs DNS de par le monde. Il vous suffit donc de définir par défaut un serveur DNS du monde Internet libre, et pis c’est tout.

Sous Windows, cette configuration se fait simplement de la façon suivante :

Avec Windows 7, Vista ou XP, cliquez sur l’icône de connexion réseau dans la barre d’icônes système en bas à droite de votre écran (1).

Avec Windows 8, il vous faudra aller dans le panneau de configuration, sélectionner « Centre réseau et partage », puis choisir « Modifier les paramètres de la carte ».

Avec la touche de droite de votre souris, cliquez sur le réseau auquel vous êtes connecté (2) et sélectionnez ensuite le menu « État » (3) ou « Statut » sous Windows 8.

reseau

Dans la boite de dialogue qui s’ouvre, cliquez sur le bouton propriétés (4). Une nouvelle boite de dialogue s’ouvre, sélectionnez alors « Protocol Internet version 4 (TCP/IPv4) » (5) et cliquez sur le bouton Propriété (6).

 propriété IPv4

Dans la nouvelle fenêtre, sélectionnez ensuite « Utiliser l’adresse de serveur DNS suivante » (7). Dans le champ « Serveur DNS préféré », inscrire l’adresse 8.8.8.8 (8), qui est le serveur DNS de Google aux États-Unis. En dessous, inscrire l’adresse auxiliaire 8.8.4.4. Cliquez sur le bouton OK et voici votre navigateur configuré pour accéder à tous les sites Internet du monde libre.

DNS

Il peut arriver cependant que le filtrage soit plus malin que cela. Dans ce cas, il vous faudra passer par un réseau virtuel privé (VPN) qui masquera tout ce que vous envoyez ou recevez d’Internet. Un des meilleurs VPN gratuit est Spotflux, mais il en existe d’autres comme Astrill, HidemyAss, Ideal VPN ou PandaPow.

Vous pouvez télécharger Spoflux depuis http://www.spotflux.com pour Windows ou Mac. Après l’avoir installé, il vous faudra avant de vous connecter à Internet, lancer l’application Spotflux et attendre qu’il soit connecté au serveur. Cela peut parfois prendre pas mal de temps suivant le réseau sur lequel vous êtes connecté. Une fois Spotflux connecté, utilisez votre navigateur Internet normalement pour surfer sans contrainte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :